Le synode 2023

Le synode a commencé avec la veillée de prière œcuménique à la place saint Pierre le 30 septembre suivie de trois jours de retraite au centre fraterna Domus –Sacrofano.

La retraite a été animée par l’ancien maître de l’Ordre des Prêcheurs, le père Timothy
Radcliffe. Il a fait d’abord réfléchir sur le sens de la « Conversation sur le chemin d’Emmaüs » ensuite sur « l’amitié » et enfin sur « le pouvoir ».


Voici quelques mots retenus surtout sur l’amitié. Pour le prédicateur, ce Synode sera fécond
s’il nous conduit à une amitié plus profonde avec le Seigneur et entre nous. Nous sommes
embrassés par l’amitié guérisseuse de Dieu qui ouvre les portes des prisons que nous nous
créons. « Le Dieu invisible parle aux hommes comme à des amis » (Vatican II, Dei Verbum,
2).
Notre Dieu a toujours été enclin aux amitiés choquantes. Il aimait Jacob le filou ; et David, le
meurtrier et l’adultère ; et Salomon l’idolâtre. Prêcher l’Évangile ne consiste jamais
simplement à communiquer des informations. C’est un acte d’amitié. L’amitié est une tâche
créative. L’amitié s’épanouit lorsque nous osons partager nos doutes et chercher ensemble la vérité. Tels sont les quelques mots forts sur l’amitié.
Il y a en tout environ une cinquantaine de femmes sur plus 400 participants à ce synode des Evêques sur la synodalité. C’est un pas vers une église synodale. Il y a également la présence effective des laïcs.
Ce qui est très marquant à ce synode c’est la dynamique performative. C’est-à-dire le pape
fait ce qu’il dit. Nous ne faisons pas que réfléchir sur la synodalité, nous la vivons : tables
circulaires pour montrer l’inclusion, petits groupes pour donner l’occasion à tous de
s’exprimer (laïcs, hommes, femmes, prêtres, évêques, cardinaux, les représentants des autres
églises, les chrétiens d’orients…) Dans mon groupe de travail j’avais un évêque d’Irak), temps
de prière et silence pour intercaler les interventions des participants, une atmosphère d’écoute
……
Merci infiniment. En communion de prière. « Seigneur montre-nous tes chemins »

Leave A Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *