Imprimer

Le monde actuel et nos sociétés africaines en particulier, sont aux prises avec les innombrables crises et défis qui s’imposent à eux dans plusieurs domaines de leur vie quotidienne. Il s’agit notamment de : sectes ésotériques, tradition-foi, violence, migrations, sorcellerie, TIC, chômage, drogue, individualisme, etc. Ne sachant pas où donner de la tête, ces sociétés africaines espèrent impatiemment de l’Eglise une solution à leurs problèmes, des réponses à leurs questionnements. Dans quelle mesure l’Eglise, à travers sa foi et sa rationalité, peut-elle apporter consolation, réconfort et sérénité, ou même des éléments de lutte pour affronter ces différents défis qui ne cessent d’ébranler nos sociétés contemporaines ?

Cette espérance en l’Eglise (et en particulier celle en l’Afrique) est partagée et même prônée par le pape Benoît XVI qui s’est exprimé à Yaoundé lors du second Concile africain en ces termes : « Ce siècle permettra peut-être, avec la grâce de Dieu, la renaissance, sur votre continent, mais certainement sous une forme différente et nouvelle, de la prestigieuse École d’Alexandrie. Pourquoi ne pas espérer qu’elle puisse fournir aux Africains d’aujourd’hui et à l’Église universelle de grands théologiens et des maîtres spirituels qui contribueraient à la sanctification des habitants de ce continent et de l’Église entière ? » (Africae Munus n°137). C’est dans cette même optique que l’ICMA a procédé à la publication de la Revue bilingue « Théologie Africaine, Eglise et Sociétés ».

Il s’agit d’une Revue semestrielle dont la première parution de l’année est une publication des actes d’un colloque international de l’ICMA de l’année antérieure. La deuxième parution par contre est une publication de plusieurs articles de professeurs, avec la possibilité de publication de numéros spéciaux. La Revue de l’ICMA s’inscrit de ce fait dans la même ligne que le Pape Benoît XVI, dans la mesure où elle a été mise en place dans un souci de favoriser une assimilation et une incarnation toujours plus authentique de la Bonne Nouvelle du royaume de Dieu dans le monde en général et en Afrique en particulier.

En effet, la Revue « Théologie Africaine, Eglise et Sociétés » a pour initiative la pastorale de l’intelligence de la foi, avec une ligne éditoriale qui s’inscrit dans la promotion et la diffusion des recherches théologiques interdisciplinaires, élaborées sur la base des défis et des questions de nos sociétés contemporaines et de l’Eglise dans le monde, et plus particulièrement en Afrique. Son contenu est un ensemble de réflexions critiques contextualisées, inculturées, qui s’articule autour du thème de la mission et de la réponse que l’Eglise peut donner aux problématiques de nos sociétés actuelles.

De cette manière, elle apporte des éléments de rationalisation de la foi qui constituent inévitablement la base d’une lutte pour surmonter les défis quotidiens de nos sociétés africaines.

Les différents numéros de parutions de la Revue Théologie africaine, Eglise et sociétés, avec leurs titres sont les suivants :

Par ailleurs, il existe la presse de l’ICMA qui offre la possibilité d’y publier des articles et ouvrages à tous ceux qui le souhaitent et en font la demande.

Le premier comité de direction de cette Revue était composée de : P. Nathanaël Soédé comme Directeur de la recherche et des publications, P. Stanley Lubungo : Rédacteur en chef, P. Bupe Chembo et P. Jovite Djédji comme membres du Comité de rédaction, P. Boniface Kouassi : le Secrétaire du Comité et, enfin, pour administrateurs, P. Wilbert Gobbo et Feu le P. Lorenzo Benzi. Le Conseil d’administration, quant à lui, avait pour membres, Michael McCabe (Nairobi, Kenya), Chantal Nsongisa Kimesa (Kinshasa, Congo RDC), P. Paulin Poucouta (Yaoundé, Cameroun), Dwight N. Hopkins (Chicago, USA), Albertine Tshibilondi Ngoyi (Bruxelles, Belgique), Nathanaël Soédé, P. Stanley Lubungo, P. Remi Fatchéoun.

Le Comité de direction assume désormais un visage quasi nouveau avec pour Directeur de la recherche et des publications et Rédacteur en chef, P. Paul Zikpi. Le Comité de rédaction, quant à lui, est composé de P. Alexis Lawson, P. Nathanaël Yaovi Soédé, P. Paulin Poucouta (Yaoundé, Cameroun), Michael McCabe (Nairobi, Kenya), P. Remi Fatchéoun (Paris, France). La Secrétaire du Comité est Mlle Nathalie Lorng, et la Chargée de marketing, Mlle Laure Flavienne Dadié. Le Conseil d’administration quant à lui est composé de : P. Paul Zikpi, P. Nicodème Kolani, P. Simon Onodja, P. Wilbert Gobbo et P. Fabian Gbortsu. Il est à noter que ce nouveau Conseil d’administration travaille en étroite collaboration avec l’ancien Conseil.

Toute la série de cette Revue bilingue contient des articles qui sont non seulement d’une richesse inestimable pour une compréhension plus globale des besoins de nos sociétés, mais aussi des pistes de réflexion en vue d’une incarnation salutaire en faveur de notre monde actuel. Il s’érige de ce fait en guide fiable pour se former et former des acteurs d’un monde nouveau.

La Rédaction

Cliquer ici pour voir les numéros disponibles