Imprimer

Après un temps de repos et de recréation, la direction de l’ICMA a procédé à l’ouverture de l’année académique 2020-2021 ce lundi 14 Septembre 2020. Elle a débuté à 09h par la leçon inaugurale donnée par le Révérend Père Dr. Paul Saa-Dade ENNIN, ex-Recteur de l’ICMA, Provincial de la Société des Missions Africaines au Ghana. Le thème développé était : « 15 ans après, l’ICMA aux croisées des transformations socio-politiques, économiques et culturelles : quels défis pour la formation des missionnaires, acteurs d’un monde nouveau ? »

Père Paul ENNIN a retracé le parcours de l’ICMA depuis sa création, en faisant une relecture de la vision et de la mission des fondateurs. Il a ensuite relevé quelques transformations sociopolitiques d’Afrique et d’ailleurs et en a déduit les transformations que cela implique pour les missionnaires : acteurs d’un monde nouveau. Il a enfin désigné l’ICMA comme un Institut catalyseur, c’est à dire un lieu qui forme et transforme des :

« diplômés imprégnés par les valeurs et esprits critiques, des acteurs d’un monde nouveau, qui constitueront dans l’avenir proche le noyau d’une nouvelle génération de leaders qui mènera le changement désiré, pour réaliser « The Africa we want », « the world we want », « the Côte d’Ivoire we want », et pourquoi pas « the Church we want »; des leaders épris des valeurs spirituelles et humaines de l’Evangile, tant dans l’Eglise que dans la société – leaders, acteurs d’un monde nouveau qui seront les germes de transformation partout où ils seront ».

Il a clos son intervention par ce qui apparait pour lui comme le défi majeur de l’ICMA 15 ans après sa fondation :

« Eduquer les jeunes à travers le langage de la tête, du cœur et des mains », comme dit le Pape François, afin qu’ils deviennent « des agents de transformation dans leur vie privée et professionnelle… des leaders éthiques et intègres dans la société où ils vivent ».

Il a ensuite présidé la messe d’ouverture, qui a coïncidé avec la célébration de la croix glorieuse. Dans son homélie, il a fait un partage sur les différentes réalités que renferment la croix du Christ et qui l’ont toujours fasciné : l’amour infini de Dieu, le triomphe de l’abaissement, la force de se relever et la croix comme signe missionnaire par excellence. « La croix, dit-il, est glorieuse et porteuse d’espérance (…) Car, devant le crucifix, le cœur de l’homme apprend à dire oui là où le tentateur nous pousse à dire non ».

Père Paul ENNIN a terminé en remerciant le CA et le CIF pour l’opportunité qui lui a été donnée d’être Recteur de l’ICMA au cours de ces six dernières années. Cette tâche, il l’a assumée avec joie, courage abnégation et avec le désir de faire grandir ce qu’a planté son prédécesseur Père Edoh Bedjra. Il a également remercié les membres de l’administration et les supérieurs des maisons de formation pour leur précieuse collaboration.

Père Wilbert GOBBO a ensuite pris la parole pour présenter les nouveaux enseignants de l’ICMA. Il a aussi annoncé un partenariat avec l’UCAO pour le Master en missiologie et Dialogue Inter-religieux.

Ce fût ensuite le tour du Frère Nicodème KOLANI, ancien Secrétaire Général, nommé  nouveau Recteur de l’ICMA, qui prît la Parole pour remercier son prédécesseur Père Paul ENNIN qui l’a initié à l’administration, et a été pour lui un très bon collaborateur. Il a remercié le CA et le CIF pour le choix porté sur sa personne de diriger l’Equipe ICMA, signe de la confiance qu’ils lui accordent. Il espère, avec le soutien et l’implication de tous et de chacun, être à la hauteur de cette nouvelle fonction. Il se recommande alors à nos prières et à la bonne collaboration de tous dans le service. Il a ensuite donné la bonne nouvelle de l’agrément du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, ainsi que les différentes filières qui seront enseignées à l’ICMA cette année et les années à venir.

Père Luc KOLA, Président du Conseil d’Administration est intervenu en troisième lieu. Il a d’abord remercié le Père Paul ENNIN, recteur sortant pour les six années dédiées à l’ICMA. Il a ensuite présenté et fait des recommandations au Frère Nicodème KOLANI, nouveau recteur de l’Institut. Il lui a garanti la proximité du conseil et l’a assuré de la confiance et des prières du Conseil d’Administration de l’ICMA.

C’est dans ce climat de joie et de fraternité que Père Paul ENNIN, président de la célébration a clôturé la liste des intervenants. Après avoir renouvelé ses remerciements, il a déclaré ouverte la nouvelle année académique 2020-2021. Cette matinée riche en émotions prit fin autour d’un cocktail fraternel.

Puisse le Seigneur par l’intercession de Notre dame de la Bonne Nouvelle rendre fructueuse cette nouvelle page qui s’ouvre devant nous et nous donner de nous rapprocher toujours plus de sa volonté : former des acteurs d’un monde nouveau.